Centrales Villageoises

/ Foire aux Questions / Contact / Collaborateurs

Réunions prévues sur la communauté de communes du massif du Vercors

Organisation de l'animation

En accord avec le Parc et Rhônalpénergie-Environnement, l’animation est réalisée par L’AGEDEN, partenaire de longue date du territoire, et coordonnée par la communauté de communes.
Contacts :

Julien DUCROTOIS / 04 76 23 53 50 jducrotois(chez)ageden.org  (remplacez chez par @)
Claudine LAURENT / 04 76 95 62 16 claudine.laurent(chez)vercors.org  (remplacez chez par @)
 

Programme du plan d'animation (élaboré avec les élus)

Le Vendredi 15 avril 2011 de 20h à 21h30 à Villard de Lans (salle des mariages de la Mairie):
Une première réunion publique générale avec la présentation du projet.

Avril à mai : réunion de travail publique pour la recherche de site. Etude sur chaque secteur des sites proposés : faisabilité, intérêt expérimental, difficultés, inconnues…et une approche paysagère avec le CAUE.
Les dates :

  • secteur Villard / Corrençon : le 27 avril à 20h à Villard de Lans
    (salle des mariages).
  • secteur Autrans / Méaudre : le 29 avril à 20h à Méaudre (salle des mariages).
  • secteur Engins / Lans en Vercors / St Nizier du Moucherotte : le 5 mai 2011 à 20h à Lans en Vercors (salle St Donat).

[Voir document ci-dessous sur les prochaines réunions prévues]

En juin, une réunion publique générale pour présenter les sites retenus (avantages / inconvénients) et validation par le comité de territoire. Puis la suite des opérations : calendrier des réunions, intervenants, montage juridique et économique du projet.

 

Sélection du site d'expérimentation

En réunion publique le 28 novembre 2011, les habitants participants et les élus ont sélectionné le 1er site pilote.

Après audition des critères techniques et paysagers de chacun des sites pré-sélectionnés (situés sur les communes d'Autrans, Lans-en-Vercors, Méaudre et Villard-de-Lans), et en prenant en compte la motivation des habitants et des élus, l’assemblée présente a voté pour le site de la commune de Méaudre. Notons que c’est à Méaudre qu’il y a eu le plus de mobilisation (18 habitants, pour un nombre total de 51 habitants/agriculteurs/entreprises qui ont proposé leurs toits).

Ce choix n’exclut bien entendu pas les autres sites, puisque le premier projet a pour vocation de servir d’exemple pour être dupliqué ensuite.