Centrales Villageoises

/ Foire aux Questions / Contact / Collaborateurs

Le choix du modèle Centrales Villageoises

OBJET DE LA RUBRIQUE : comprendre le modèle des Centrales Villageoises et voir s'il correspond aux besoins recherchés puis préparer la mise en oeuvre d'une démarche. La démarche n'est pas complètement libre de droit (nom protégé à l'INPI) et les nouveaux projets doivent être "reconnus" par le réseau de Centrales Villageoises.

1 - Situer les Centrales Villageoises parmi les "projets participatifs"

Il existe plusieurs façons d'associer citoyens et collectivités dans les projets de production d'énergie renouvelable. Certaines solutions permettent uniquement une participation financière tandis que d'autres donnent accès à la gouvernance des projets : la population locale est amenée à jouer un rôle fort dans l'orientation du projet mené. Les Centrales Villageoises s'inscrivent dans ce deuxième schéma. Avant de lancer un projet de Centrales Villageoises il convient donc de s'assurer que c'est un modèle qui répond au besoin et dont on est en phase avec les valeurs.

Le diaporama suivant (janvier 2016) illustre les différentes formes de participation financière existantes et situe le modèle des Centrales Villageoises dans le panorama présenté.

2 - Comprendre rapidement le modèle des Centrales Villageoises

Les Centrales Villageoises reposent sur un modèle de développement territorial des énergies renouvelables. Conçues comme des outils au service des citoyens, des collectivités et des entreprises locales, elles doivent permettre de fédérer un ensemble d'acteurs locaux pour réaliser des projets de production d'énergie de qualité. Les valeurs défendues visent l'ancrage local, le lien aux collectivités, le partage des ressources, le respect des patrimoines naturel et bâti.

Avant de démarrer tout projet de Centrales Villageoises, il convient de s'assurer de son adhésion aux principes de la Charte des Centrales Villageoises. Contacter des sociétés Centrales Villageoises existantes est un préalable nécessaire avant d'aller plus loin.

Présentation du modèle des Centrales Villageoises et Charte des Centrales Villageoises

En mars 2016, Energie Partagée a organisé un cycle de 3 webinaires sur les Centrales Villageoises. Ils sont revisionnables ci-dessous et permettent de répondre dans un premier temps aux questions qui se posent lors du lancement d'un premier projet.

Webinaire n°1: démarche globale

Webinaire n°2 : aspects juridiques/financiers Webinaire n°3: Outils et essaimage

[Web'EnR] : Introduction à la démarche des Centrales villageoises photovoltaïque from Energie Partagée on Vimeo.

[WEB'EN] : Zoom sur deux projets de centrales villageoises from Energie Partagée on Vimeo.

Outils et service pour monter un projet de centrales villageoises from Energie Partagée on Vimeo.

 

3 - LANCER UNE DEMARCHE DE CENTRALES VILLAGEOISES

Qui peut porter un projet de centrales villageoises?

L'initiative peut venir d'une collectivité, ou d'un territoire au sens large. Elle peut également venir d'un groupe de citoyens ou d'une association locale, et dans ce cas les porteurs de projet devront obtenir le soutien des collectivités locales. Les centrales villageoises s'inscrivent en effet dans les objectifs énergétiques des territoires, elles participent du développement local, et doivent de fait être soutenues par les élus pour pouvoir réussir.

Sur quel territoire?

Les expériences pilotes ont été menées dans des territoires de Parcs naturels régionaux. Pour la duplication du modèle, il semble judicieux de travailler à l'échelle intercommunale, tel que cela s'est fait dans les projets pilotes : c'est une échelle adaptée pour conserver suffisamment de proximité entre les habitants lors des groupes de travail, pour croiser des objectifs de développement communs ou encore pour faire intervenir les collectivités dans les montages juridiques et financiers. Le périmètre pourra cependant dépasser cette échelle dès lors qu'il aggrège des élus et des habitants d'un même bassin de vie partageant l'envie de porter un projet commun.

La réplication en dehors d'un PNR semble parfaitement possible, dès lors que le projet de Centrales Villageoises s'inscrit dans les objectifs d'un territoire donné. Dans un premier temps cependant, les outils et services mis en place dans le cadre des Centrales Villageoises, sont destinés au monde rural.

Avec quels moyens?

Le lancement d'une démarche de Centrales Villageoises nécessite un accompagnement sur la phase d'animation. Celui-ci peut être fait par les collectivités, un Espace Info Energie, un prestataire externe, etc.

Pour la phase de développement, la démarche Centrales Villageoises requiert l'intervention d'un Assistant à Maîtrise d'Ouvrage, bureau d'études professionnel qui va acccompagner la société Centrales Villageoises sur tous les aspects techniques de son projet de production (études détaillées, dossier de consultation des entreprises, suivi de chantier...).

Dans tous les cas il convient de bien évaluer en amont le temps de travail et la sous-traitance nécessaires au lancement  d'une démarche. Le financement dépendra de la configuraiton locale (financement dans le cadre d'un TEPOS, d'un PCET, implication directe d'un groupe de citoyens, etc.).

Ce document donne un aperçu de l'organisation à prévoir (et notamment du temps à passer) sur chacune des actions du lancement d'une démarche de Centrales Villageoises.

4 - Prendre contact avec les Centrales Villageoises

Une fois ces étapes préliminaires franchies, il convient de prendre contact avec le comité d'engagement des  Centrales Villageoises afin de faire part de son intérêt pour la démarche et de son envie de rejoindre le réseau.

Le comité d'engagement est constitué d'une dizaine de membres du réseau des Centrales Villageoises qui cooptent les nouveaux projets sur la base d'un questionnaire (en cours de finalisation) et d'entretiens téléphoniques.