Identification et sélection des toitures

Identification et sélection de toitures
Identifier un ensemble de toitures

Le travail commence par l'identification d'un ensemble de toitures sur le territoire. Ces toitures peuvent être sélectionnées "de l'extérieur" par un membre du groupe de travail à qui elles semblent intéressantes ou bien proposées directement par un propriétaire intéressé par le projet.

La recherche de toitures peut se faire de différentes façons : toits proposés par des propriétaires en réunions publiques, toits identifiés lors de visites de terrain ou repérés à distance (vues aériennes). Il faut cependant être assez exigeant sur la sélection afin d’éviter d’étudier des configurations qui s’avèreront irréalisables (coûts d’études inutiles).

Dans tous les cas, il faut dans un premier temps vérifier qu'un certain nombre de critères sont respectés, ou du moins optimisés, pour s'assurer que le projet photovoltaïque sera bien faisable par la suite. Il est illusoire de penser que n'importe quel toit peut accueillir une installation photovoltaïque dans de bonnes conditions.

La recherche des toitures doit prendre en compte de nombreux paramètres afin de garantie par la suite le taux de réussite maximal sur les installations envisagées. Il est primordial de bien stabiliser et sécuriser ce périmètre de toitures avant de lancer des études plus poussées.

Disque solaire des rendements sur la région lyonnaise (Source : CEA Ines)
Disque solaire des rendements sur la région lyonnaise (Source : CEA Ines)

 

Télécharger la liste des critères présente les paramètres clés à prendre en compte qui ont été recensés dans le cadre de l'étude des projets pilotes de centrales villageoises. Elle n'est probablement pas exhaustive  mais attire l'attention sur les principaux facteurs de sélection des toits.

TUTORIEL La vidéo ci-dessous (@Centrales Villageoises Gresi21) décrit par ailleurs comment identifier et chiffrer en première approche un potentiel photovoltaïque à partir de vues aériennes (Google) et de l'outil PVGIS.

Liens utiles :

PVGIS : Données d’ensoleillement géolocalisées, estimation rapide d’un productible PV
IntraGéo : Outil SIG (construction de cartes, repérage de bâtiments, etc.)
www.photovoltaique.info : Centre de ressources complet sur le PV

Anticiper les conditions de raccordement au réseau électrique

Le raccordement au réseau électrique est en majeure partie à la charge du producteur. Les coûts peuvent être sensiblement majorés si l'installation photovoltaïque génère des contraintes sur le réseau, qui nécessitent un renforcement ou une extension.

Ce critère doit être pris en compte le plus en amont possible.

ENEDIS a développé fin 2018 un outil qui permet d'avoir un premier aperçu des contraintes générées par une installation selon sa puissance et son emplacement sur le réseau. Un système de code couleur (vert / orange / rouge) permet de caractériser la force de la contrainte, mais aucun chiffrage n'est associé (pour cela il fat nécessairement passer par une demande formelle de raccordement au réseau, mais qui ne peut être faite qu'une fois le projet suffisamment avancé).

> Accéder à l'outil de simulation en ligne (en créant un compte sur le portail de ENEDIS)

Le cas particulier des ERP (Etablissements Recevant du Public)

Les ERP font l'objet d'une réglementation particulière en matière de sécurité incendie. Une grande partie des bâtiments publics sont des ERP (écoles, gymnases, salles polyvalentes, etc.) mais des bâtiments privés sont également concernés.

Il est indispensable de rencontrer le SDIS (Syndicat Départemental d'Incendie et de Secours) dès la phase de sélection des bâtiments afin de connaître les préconisations en matière de sécurité incendie. Tous les SDIS suivent les recommandations nationales de la Commission Centrale de Sécurité mais des déclinaisons locales variables sont très fréquentes.

Premières simulations économiques

Le modèle économique des Centrales villageoises photovoltaïques repose sur le fait de réaliser simultanément un ensemble d’installations afin de mutualiser les coûts et d’avoir une opération globale viable (alors que chaque installation prise individuellement ne serait pas forcément économiquement rentable). Il existe donc un nombre minimum d’installations à rechercher pour que le projet soit équilibré.

Dès qu'un périmètre de toitures se dessine, de premières simulations économiques très simplifiées peuvent être conduites afin de déterminer approximativement où se situe l'équilibre économique en termes de nombre de toitures à identifier.

Le fichier de simulation téléchargeable ICI permet de mener cet exercice en faisant varier le nombre de toitures de chaque catégorie tarifaire.

 Les points de vigilance

  • Avoir suffisamment de toitures pour atteindre l’équilibre économique
  • Anticiper la réduction du périmètre par les différentes contraintes
  • Contacter les ABF* très en amont (en cas de zone protégée)
  • Rencontrer le SDIS et recueillir ses préconisations sur les ERP.
  • Rencontrer ENEDIS et envisager un éventuel partenariat
  • Rencontrer le syndicat d’énergie et mutualiser d’éventuels travaux
  • Contacter en amont les assureurs des propriétaires et s’assurer qu’ils n’émettront pas de surprime

*Architecte des Bâtiments de France